Soutien parental

Le soutien parental, c’est accompagner et soutenir les parents, confrontés à des difficultés particulières avec leurs enfants, favorise une relation de qualité entre les enfants et leurs parents.

Un lien puissant, entre l’éducation des enfants dans leur prime enfance et leur développement socio-affectif ultérieur, existe.  Plusieurs aspects de conduites parentales sont associés à divers types d’adaptation chez l’enfant. Sur le plan positif, les conduites parentales sensibles, impliquées et responsables, qui fournissent au jeune enfant une construction structurante, offrent une meilleure adaptation socio-affective.

En revanche, les conduites parentales négligentes, excessives, dures, punitives, envahissantes ou réactives, génèrent divers types d’inadaptations chez l’enfant.

Les attitudes des parents sont bien souvent elles aussi liées à l’éducation que chacun des parents a reçue dans son environnement familial. Reproductions ou contre-pieds (formations réactionnelles) sont des terrains qui favorisent des comportements difficiles chez l’enfant. Les conflits au sein du couple parental ont également des conséquences sur l’équilibre psycho-affectif de l’enfant.

L’enfant ou l’adolescent peut vivre et ressentir son environnement familial, amical, ou scolaire comme déstabilisant, voire agressif. Il est confronté à des difficultés d’adaptation à ces différents environnements.

Encore une fois, il existe bien d’autres facteurs impossibles à énumérer (familles monoparentales, recomposées, etc.) ; chaque situation reste singulière.

Apprendre à poser un cadre, à faire respecter une autorité parentale, sans être autoritaire, à établir ou à rétablir un dialogue, sont des axes de travail que propose, entre autres, le soutien parental. C’est bien souvent par une modification des attitudes et des comportements parentaux que l’enfant ou l’adolescent modifie lui aussi ses attitudes et ses comportements.